Soins en fin de vie

La loi 2, ayant été votée en juin 2014 et mise en application depuis décembre 2015, a pour objectif « d’assurer aux personnes en fin de vie des soins respectueux de leur dignité et de leur autonomie et de reconnaître la primauté des volontés relatives aux soins exprimés clairement et librement par une personne ».

 

Le milieu universitaire, et plus particulièrement, l’Université de Montréal et son Réseau universitaire intégré de santé entendent assumer une place importante dans ce dossier et être des leaders pour ce qui relève de leur juridiction.

 

La fin d’une vie humaine suscite une multitude de défis nécessitant une entière collaboration entre les différents acteurs. C’est pourquoi il est essentiel de partager les meilleures pratiques et se doter d’un espace de collaboration. Un comité interfacultaire et du réseau clinique a été mis sur pied afin de répondre aux principaux objectifs dans le domaine de la formation et de la recherche en soins de fin de vie, incluant l’aide médicale à mourir.

 

Liens utiles 

Pour en apprendre davantage sur les soins en fin de vie, rendez-vous sur l'Environnement numérique d'apprentissage du RUIS UdeM.