Télépathologie

Le projet de télépathologie consiste à mettre en place une solution viable permettant aux centres hospitaliers ciblés de la province d’offrir des services de pathologie sur leur territoire, afin d’intervenir plus efficacement auprès des patients en attente d’un diagnostic.

 

Plus précisément, ce service permet :

 

  • Une meilleure couverture en continu du service d’extemporané per opératoire;
  • Une diminution des délais du diagnostic et d’intervention;
  • L’évitement d’une double intervention;
  • La possibilité d’obtenir, pour les pathologistes, une seconde opinion auprès de confrères détenant une expertise surspécialisée.

Concrètement, une station de macroscopie permet au pathologiste d’être en communication directe avec le technologiste à distance et d’obtenir les informations nécessaires pour décider de l’endroit et du nombre de coupes requises pour faire le diagnostic.

La lame est numérisée et l’image est transmise au pathologiste, avant d’être lue grâce à un logiciel spécialisé. Le pathologiste peut ensuite faire son diagnostic avec le système de visualisation et le soumettre au chirurgien, lui permettant de poursuivre son intervention.

 

Le projet est conjointement financé par le Ministère de la Santé et des Services Sociaux et Inforoute santé Canada.

Le service de télépathologie a été implanté dans un premier temps sur le territoire du RUIS de l’Université Laval. Le présent projet vise la deuxième vague de déploiement, prévue sur le territoire des autres RUIS (Montréal, Sherbrooke et McGill), pour décembre 2014.

Le RUIS de l’UdeM a le mandat d’identifier et de confirmer les besoins de télépathologie dans les établissements de son territoire, et de soutenir le RUIS UL dans l’implantation du projet, prévue pour mars 2015.

 

Télépathologie est un projet géré par le Centre de coordination et de recherche,dont la gestionnaire de projet est madame Emna Jaafar, Ing., M. Ing., PMP : emna@sprconsult.com